06 février 2011

Les pubs du Super Bowl

La 45ème finale annuelle de la ligue de football américain aura lieu aujourd'hui.  Cela se passera au Texas et sur des millions d'écrans de télévisions, comme c'est le cas chaque année. 


Le Super Bowl, au-delà d'être un des gros symboles de la culture américaine, est connu pour ses publicités dans lesquels les marques investissent énormément.  Mais il y a aussi les publicités censurées et rejetées parce que jugées inappropriées et/ou obscènes qui font le buzz sur internet.


Beaucoup plus que du sport, le Super Bowl est du divertissement grand format.  Des personnalités politiques et des stars du show business y sont présentes si elles n'y participent pas elles-mêmes.  Là, je me souviens d'ailleurs de la représentation de Janet Jackson et de Justin Timberlake qui s'est finie avec un téton dehors.

Cette année, le Superbowl devrait être regardé par 150 millions d'américains, rien que ça!  L'occasion rêvé pour que les marques cravachent leurs créatifs et publicitaires histoire d'offrir un bijou télévisuel.  Et ces marques paient de 2,5 à 3 million de dollars pour un spot de 30 secondes.  Il faut impérativement frapper fort!

Et pour frapper fort, il y a une autre méthode: se faire censurer.

Les publicités censurées font aussi partie du paysage médiatique qui fait monter la sauce autour de the match of the year.  Quelques semaines avant la tenue du Super Bowl, certaines marques glissent déjà des extraits des spots qui seront diffusés lors du match.  Les marques dont les spots ont été rejetés en font de même.  Sauf que ceux qui ont été rejetés, ont pris une importance telle au fil des années, qu'elles sont plus recherchées que celles qui seront diffusées.

Et pour cause, "l'inapproprié pour tous public" comporte du cul, des vannes salasses, du crypto-gay ou carrément gay.  Le public aime et les militants s'enflamment dans les cas respectifs.  Certains créatifs décident donc de faire des pubs très provocantes par exprès.  L'ironie veut qu'il y ait des publicités qui, malgré la teneur qui aurait pu paraître provocante, ont été acceptées mais que les marques ne pouvaient se payer les spots publicitaires.

Les pubs du Super Bowl, diffusées ou pas, font parler d'elles.  Elles me sont intéressantes, dynamiques et marrantes, comme les quelques anecdotes qui entourent leur diffusion des fois. Cela étant dit, je pense que ce serait quand même intéressant de savoir quelle est la méthode la plus rentable.

xoxo