06 octobre 2009

La blogosphère mauricienne en crise?

Un titre un peu fort, je vous l'accorde, mais il fallait bien que j'en trouve un! (l'excuse bidon au titre sensationaliste...mais pas tant que ça, si on y regarde de plus près)


Au vu des évènements de la journée, je ne pouvais m'empêcher d'écrire un article sur cette jeune blogosphère mauricienne dont je suis un des benjamins - bloggeur depuis Juin de cette année - tellement nous étions captivé par la partie qui se jouait ce matin.

Il y a quelques jours déjà, le tweet d'une Pingouine me laissait penser qu'il se passait des choses plutôt moches ces derniers temps, des petites gue-guerres comme elle l'a dit.  Je ne voyais pas de quoi elle parlait néanmoins.  Le lendemain, le st esprit vint à moi.... ou plutôt je lisai des commentaires assez explicites quant à la situation.  Je me sens détenteur de la science infuse à moment, ayant compris un commentaire faisant mention de "X, Y et Z".  Mais il n'y a pas que du bon à comprendre car je comprends aussi vite que je ne suis pas un nouveau venu au pays de Candy, pas dutout!

La situation

Une histoire de journalistes bloggeurs qui donneraient des complexes à certains bloggeurs de l'establishment (on va dire cela comme-ça) de la blogosphère mauricienne.  Des grands mâles jusqu'alors dominants se sentiraient menacés par l'acitivité de certains journalistes sur le web.  Je prend, à vrai dire, conscience de l'empleur une fois que j'eût déchiffré les X, Y et Z et que je fis le lien entre certains articles que j'avais lus.

Je réalise et constate alors qu'en effet, il y en a qui se mettent sur la défensive, publient des articles presqu'en réponse (ou par jalousie) à des articles d'autres bloggeurs.  Moi, jeune et innocent bloggeur - qui, deux jours de cela se croyait au pays de Candy, rappelez-vous - me retrouve le cul entre deux chaises.

Forcément, je trouve cela d'une réelle nullité que de se sentir menacé ou agressé par des journalistes qui bloggent.  Comme je l'ai commenté sur un article blog ce matin: même entre bloggeurs, il existe des différences majeures dans le style d'écriture.  Il n'y a donc rien à redouter quant à la présence de journalistes sur le web, si ce n'est qu'un enrichissement pour notre blogosphère.

La blogosphère mauricienne n'appartient pas qu'aux geeks et autres initiés du web exclusivement, selon moi.  Ce n'est pas que je critique mes amis les geeks, pas dutout!  Ce que je veux dire, c'est que le territoire n'est pas marqué à l'encre (ou à l'urine devrais-je dire, pour convenir à l'atmosphère bestiale qui prévoit chez certains)  de geek!

Il y a le bloggeur en communication, les bloggeuses qui nous racontent leurs vies, l'autre qui nous envoie le maximum d'informations en exclusivité, un autre qui fait réagir sur un point de vue purement mauricien.  Et puis, il y a celui qui nous parle de toutes les mises à jours technologiques, il y a la délurée sur sa banquise, l'obssedé de How I Met Your Mother, il y a MOI (je dois bien faire ma promo!) qui écris uniquement sur ce qui me parle avec un point de vue très tranché et subjectif, quitte à faire l'avocat du diable.  Je me sentais le besoin de le préciser pour ceux qui ne l'avaient pas encore compris.

Mais il y a aussi le bloggeur éditorialiste, rédac-chef de l'express dimanche, le bloggeur journaliste qui se veut le plus professionel possible, nous exposant des faits de manière ouverte et posant son jugement ou son message subtilement.  Même si celui-ci est un incompris, car tant de monde semble lui reprocher le fait d'utiliser un pseudonyme.  Il y aussi celui qui est en rase campagne, à nous commenter l'actualité de son oeil critique à lui.

Tout cela fait partie de ce que je lis.  Je ne vous la ferai pas à la manière du Défi Média Group (on dira que j'ai une dent contre eux, ce n'est peut-être pas totalement faux).  Je ne suis pas là pour en faire des tonnes, mais juste pour dire que c'est d'une débilité que de venir mettre des barrières et ne pas prendre le meilleur de cette palette blogosphérique!

La goutte d'eau de ce matin...


Un ancien lion, publie un article visiblement pour "générer du traffic" comme le commente un bloggeur - commentaire que je cite entièrement plus bas.  Yashvin publie un article pour nous demander s'il faudrait accepter les gays/lesbiennes.  L'influence de l'homme des cavernes dans la rédaction de cet article est palpable.  Je fais encore dans la technique "Le Défi", je sais, mais  cette fois-ci, cela me semble nécessaire.  On nous écrit que ces personnes ont souvent eu une enfance difficile et le blabla de l'être qui serait psychologiquement torturé et qui devient homosexuel.  C'est un article, pour ma part, assez irritant à lire.

Les commentaires pleuvent.  J'essaie même d'éclaicir les choses, d'apporter ma lumière quant à l'homosexualité et la bisexualité mais à la lecture du comentaire de 1132nd, je me sens tout con.  Voici le commentaire:
Ene point de vue purement et simplement fasciste. ene argumentationd d’extrême droite. Et ene tentative à peine voilé lor ene poste provocant pou génère trafic. Verdict: pathetic.
Ce commentaire, à mes yeux - et cela n'engage que moi - fait parfaitement ressortir l'âme de cet article.  Et c'est ce qui fait que je me sente con d'avoir essayé d'apporter une contribution.  Je réalise alors que c'était peine perdue, d'ailleurs le lion me rétorque qu'il trouve la discussion intéressante à partir du moment où nous ne partageons pas la même opinion et me remercie de ma participation.  Aucun débat d'idées, donc.

Contrairement à ce qu'a tweeté le geek prodige, je ne pense vraiment pas que nous soyons tombé sur le lion uniquement parce qu'il a abordé un thème "tabou".  C'est plus la manière qu'il a d'écrire son opinion que je juge assez arriérée sur ce plan précis.

Je ne me veux pas commanditeur du procès du lion, mais simplement de cet article qui avait des airs de "vraiment trop" à mon goût, comme pour d'autres bloggeurs visiblement.

Je précise que je n'ai guère l'intention d'effacer des commentaires, qu'ils soient injurieux, hors-sujets, racistes etc. J'y répondrai et les laisserai histoire que tout le monde puissent admirer vos dires ici.  Je ne compte certainement pas en effacer pour ensuite les tweeter, au fait.

Bon, voilà un peu le fond de ma pensée à l'état brut.  Je ne suis qu'un bloggeur comme les autres avec mes idées, mes convictions et ma culture.

xoxo

Photo: oak.cats.ohiou.edu